Catégorie : 1 Conseil pour s’améliorer en PHOTO

Comment Réussir ses photos d’éclipse lunaire

photo eclipse lunaire

Le 27 juillet prochain sera exceptionnel !!!!

Si la météo le permet nous pourrons assister à la plus longue éclipse lunaire du siècle !

Et en prime la planète Mars sera au rendez-vous au plus près de la terre !!!

 

 

 

lune de sang

 

 

 

Un peu d’astro:

 

Les différents Types d’éclipses lunaires

 

 

Eclipse Lunaire PenombraleCela se produit lorsque la lune traverse l’ombre de la Terre.

Ces éclipses sont subtiles et difficiles à observer.

 

 

Éclipse lunaire partielleCela se produit lorsqu’une partie de la lune traverse l’ombre de la Terre.

Ces éclipses sont faciles à voir à l’œil nu.

 

 

 

Éclipse lunaire totaleCela se produit lorsque la lune entière traverse l’ombre ombrelle de la Terre. Pendant la phase totale, la lune devient rouge, d’où son appellation de Lune rousse, ou plus spectaculairement et pour suivre la mode, de Lune de sang.

(Comme lors de nos couchers de soleil, la teinte orangée va dominer puis virer au rouge)

 

Et Voici ce qui va se passer ce vendredi 27 juillet 2018,  heure par heure

( Pensez à rajouter 2h pour une observation en France, et à vous tenir prêt dès 21H ou même 19h pour ne rien rater)

Animation July 27 2018 lunar eclipse appearance
Animation créée par Tomruen sur Wikimedia

 

Une éclipse lunaire commence comme un croissant qui apparaît lentement sur un bord de la lune.

Pendant la prochaine heure, la lune plonge graduellement plus profondément dans l’ombre de la Terre, on parle aussi du cône d’ombre.

Avec une éclipse lunaire totale, les dernières minutes des phases partielles peuvent être assez intenses et spectaculaires !!!

Le croissant de la lune s’amincit à mesure que les ténèbres se propagent à travers un ciel nocturne maintenant privé de la lune.

Astuce : Si vous êtes loin de la pollution lumineuse causée par les lumières de la ville, la Voie Lactée deviendra lumineuse au début de la phase totale.

 

Voulez- vous rendre vos photos d’éclipse exceptionnelles ?

 

lune rousse
Photo montage réalisé pour l’occasion

 

Alors rendez-vous sur place la veille ou l’avant-veille pour bien repérer les lieux et choisir votre spot car il existe plusieurs techniques quel que soit le type d’appareil photo que vous allez utiliser pour photographier une éclipse lunaire.

Voici, en pratique, les 4 principales :

 

Téléobjectif,

Grand angle, exposition multiple et  Star Trails.

 

sac photo resistant

Le Matériel :

 

Parce que vous allez shooter en pose longue, n’oubliez pas de stabiliser votre appareil photo en le fixant sur un trépied, (Voir nos conseils pour « bien utiliser un trépied »), et de déclencher avec une télécommande ou le retardateur pour éviter les vibrations.

Prévoir aussi plusieurs cartes SD et des batteries de rechange.

 

Astuce: N ‘oubliez pas que les éclipses peuvent durer plus d’une heure, par conséquent n’hésitez pas à emmener plusieurs boîtiers et objectifs pour varier les différentes techniques et ainsi ramener plein de clichés fabuleux...

 

Et pour bien repérer les différents astres lorsque vous serez sur place, installez une application dédiée sur votre smartphone comme Starlight ©.

 

A vous de jouer, nous vous offrons les outils ICI,

 

et  les 4 Techniques détaillées, ci-dessous :

Dans tous les cas votre APN doit être en Mode MANUEL, y compris pour la mise au point (réglée sur l’infini).

 

 

1- Photographier l’éclipse lunaire au Téléobjectif :

 

Pour capturer les détails de la lune pendant une éclipse lunaire, vous devrez utiliser un téléobjectif ou un télescope.

Il existe de nombreux télescopes qui vous permettront de connecter une caméra à l’aide d’un adaptateur.

 L’utilisation d’un télescope qui a une monture équatoriale et une commande d’horloge électrique qui contrecarre la rotation de la Terre vous permet de suivre automatiquement le soleil, la lune et les étoiles pour une longue exposition…

 

N’hésitez pas à contacter le club ASTRO de votre ville pour découvrir l’Astro-photographie.

– Conseils pour photographier l’éclipse au Télé objectif :

 

 

Astuce: Pour grossir d’avantage les détails de la lune vous pouvez combiner un téléobjectif avec un télé-convertisseur pour augmenter la distance focale. 

 

 

Régler votre APN sur 400 ISO au départ.

                         Vous pourrez ensuite monter jusqu’ à 1600.

 

–  Utiliser une ouverture entre f/8 et f/11 sur votre télé objectif. (Pour gagner en piqué)

 

Le TRUC: ‘Bracketter‘ vos expositions en sous-exposant et sur-exposant par un ou deux f / stops pour vous assurez une exposition parfaite.

 

– Ajuster la vitesse d’obturation.

Attention pour éviter le flou, vous pouvez utiliser notre calculateur de Star trails ou appliquer la règle de 500

 

Astuce : Diviser 500 par votre focale montée sur sur un Full-Frame.

Ex: Avec un 400 mm, vous faites 500/400= 1.25 sec.

Donc si vous posez au delà de 1 sec,

vous aurez un effet de star trails.

 

Si vous utilisez un APS-C utiliser 350/400mm soit un temps de pose maximum de 0.87 sec ou 0.8″.

 

La balance des blancs:

 

Pendant une éclipse totale, la couleur et la luminosité de la lune peuvent varier énormément, prenant des teintes allant de l’orange vif au rouge profond, au brun foncé ou au gris.

La couleur est due à la lumière indirecte qui est réfractée et filtrée par l’atmosphère terrestre avant d’atteindre la lune.

 

Dans le doute, utiliser la mesure Spot  de votre APN pour faire une mesure réelle d’exposition de la Lune et laisser votre balance des blancs sur AUTO.

 

 objectif grand angle

2-Photographier avec un Grand Angle:

 

La technique du grand angle offre le moyen le plus simple de photographier une éclipse lunaire.

Vous pouvez utiliser n’importe quel A.P.N capable de longues expositions, c’est à dire plus de 5 secondes.

 

 

N’oubliez pas de construire votre cadre en soignant les premiers plans tout comme l’arrière plan.

 

 

A- Conseils pour votre shooting au Grand Angle :

 

Etant donné que vous ne pouvez pas prévoir la luminosité de la lune et que celle-ci va changer au cours de la soirée, nous vous conseillons de  commencer avec :

 

un réglage à 400 ISO. Vous pourrez ensuite le pousser jusqu’ à 1600.

 

–  Utiliser l’ouverture la plus grande de votre grand-angle.

Puis pour gagner en piqué, fermer d’un ou deux diaph’.

 

– Ajuster la vitesse d’obturation par incréments de 5 sec puis 3 secondes.

 

Mais attention à ne pas exposer trop longtemps, souvent au delà des 35 sec, pour éviter les Star Trails.

 

Vous pouvez calculer la vitesse d’obturation la plus lente possible avec notre calculateur ICI, en fonction de votre APN et de l’objectif utilisé.

 

 

Avec une vitesse d’exposition supérieure, vous allez commencer à voir des traînées d’étoiles, les Star Trails provoquées par la rotation de la terre.

 

 

B- Conseils pour photographier l’éclipse et les Star Trails:

 

Et pourquoi pas ?

Photographier une éclipse lunaire de cette façon va permettre à la lune de dériver lentement, ce qui peut devenir très créatif en fonction de votre cadre…

 

Comment procéder?

Lorsque vous photographiez le ciel nocturne en utilisant de très longues expositions de plusieurs secondes ou minutes, vous obtiendrez un effet connu sous le nom de Star Trails, c’est à dire une traînée produite par la lumière des étoiles…

 

Je vous conseille de  commencer avec :

 

un réglage à 400 ISO. Vous pourrez ensuite le pousser jusqu’ à 1600.

 

–  Placer l’ouverture de votre  grand-angle à f/8 ou f/11.

Et régler la vitesse d’obturation sur  BULB ce qui va vous permettre de poser au delà des 30 sec.

 

Vous pouvez calculer la vitesse d’obturation la plus lente possible avec notre calculateur ICI, en fonction de votre APN et de l’objectif utilisé.

Le résultat vous indiquera alors le temps de pose minimal pour obtenir l’effet Star Trails.

 

La technique:

Lorsque l’éclipse commence, placez  la lune dans un coin gauche du viseur de l’appareil photo.

Assurez-vous de composer l’image de façon à ce que la lune se déplace dans le champ de vision de l’appareil photo pendant l’exposition.

 

Comment le savoir ?

 

Tout est dans la préparation !!!

 

Pour déterminer l’orientation approximative de la lune et trouver votre spot, rendez-vous sur place une ou deux nuits avant l’éclipse.

 

La lune se lève environ 51 minutes plus tard chaque nuit, donc si l’éclipse est prévue à 21 heures 30 un jour donné, faites l’essai la veille au soir vers 20h40.

La lune semble se déplacer dans le ciel de 15 degrés par heure.

Donc par exemple, si vous shootez en APS-C, la lune mettra environ 3h pour couvrir le champs de vision d’un objectif 35 mm, ou plus de 4h si vous utilisez un Full-Frame !!!  A  moins de l’utiliser avec un objectif 50mm.

 

Le Truc:

Si l’éclipse se produit en début de soirée, la lune se lèvera et son mouvement l’amènera vers le haut et vers la droite.

(Ce sera le cas pour l’éclipse lunaire de ce vendredi, et Mars se trouvera près de la ligne d’horizon pour un shooting en France)

 

 Si l’éclipse se produit au milieu de la nuit, le mouvement de la lune se fera de gauche à droite.

Si l’éclipse se produit au petit matin, la lune se couchera et son mouvement l’amènera vers le bas et vers la droite.

 

Ces directions sont pour l’hémisphère nord. Si vous êtes dans l’hémisphère sud, les mouvements dans les directions gauche et droite seront opposés.

 

Astuce: Utiliser un déclencheur et surtout penser à bien désactiver l’autofocus et effectuez manuellement la mise au point sur l’infini.

( Truc de pro: Perso j’utilise un bracelet anti Lens-creep pour éviter de bouger la Mise au Point par inadvertance)

Lune de sang
(c)2004 Photo montage réalisé par  Fred Espenak-
L’éclipse lunaire totale de 2004 le 28 octobre était largement visible des Etats-Unis.
Ce trio d’images capture la Lune au début (à droite), au milieu (au centre) et à la fin (à gauche) de la totalité.
Le composite a été assemblé à partir de trois expositions distinctes en utilisant Adobe Photoshop.
Un réfracteur AstroPhysics 105 EDT (4 « F / 6) et AP 2X Barlow ont produit une distance focale de 1200mm
L’image a été faite avec un appareil photo Nikon D100 DSLR (4 secondes à f / 12).

 C- L’exposition Multiple:

L’une des plus belles photos que j’ai pu voir d’éclipse de lune est celle de Fred Espenak, en argentique, prise en 2000.

 

La Technique:

 

Lorsque vous photographiez une éclipse lunaire en utilisant la technique du grand angle, vous capturez un instant de l’éclipse et le paysage.

Lorsque vous utilisez la technique du Star Trails, vous capturez plusieurs heures de l’éclipse dans une image.

Avec la technique de l’exposition multiple, vous allez combiner les deux, en capturant sur une même image, une séquence de clichés individuels qui va montrer l’éclipse à travers toutes ses étapes.

 

Pour la mise en place, vous allez utiliser la technique des Star Trails, mais ne faîtes  pas de pose longue !

Chaque cliché doit être parfaitement net, donc on calcule le temps de pose maximum.

 

Les réglages de  votre APN:

 

On essaie à 400 ISO et si votre photo est trop sombre, vous pouvez monter jusqu’ à 1600 ISO.

 

–  Placer l’ouverture de votre  grand-angle sur f/5.6 ou f/8.

 

– Ajuster la vitesse d’obturation en fonction de la luminosité de la lune. 

Astuce : Vous pouvez utiliser le Mode Priorité ouverture / AV.

 

Le Shooting :

Après avoir effectué vos réglages, vous êtes prêt à débuter votre shooting.

Prenez déjà un premier cliché avant que débute l’éclipse puis imposez-vous un intervalle régulier entre chaque prise de vue pour conserver une cohérence sur votre image finale ; c’est à dire que l’espacement de la lune soit uniforme au fur et à mesure que l’éclipse progresse.

 

Une fois encore vous pouvez calculer les temps de pose et les intervalles ainsi que le nombre de cartes SD dont vous aurez besoin, ICI.

 

Un intervalle de 3 minutes permettra d’obtenir suffisamment de clichés pour les « empiler » sur votre composition finale.

 

Astuce : Utiliser un déclencheur automatique/Intervallomètre que vous aurez paramétré à l’avance, (Certains NIKON possède cette fonction d’intervallomètre.)

Et pour finir : 

 

Certains reflex possèdent cette fonction d‘exposition multiple, qui permet d’ effectuer une série de prise de vue sur le même cliché, cependant il est largement préférable d’effectuer cette opération en post production.

 

Pensez bien à shooter en RAW pour bénéficier de plus de latence lors du développement de vos photos, avec votre logiciel préféré.

 

 

Pour aller plus loin…

Et pourquoi pas une Time Lapse?

timelapse annecy
Calculateur Timelapse

 

En complément de l’exposition multiple vous pouvez aussi réaliser une timelapse, il faudra simplement prendre plus de clichés pour les assembler en post-production et bien veiller à respecter un intervalle régulier.

 

Vous souhaitez recevoir la Fiche Pratique de

– Comment Photographier une éclipse lunaire ?-

 

Photo Fiches Pratiques

 

 

Et pour ne rien oublier, préparer votre sac avec  notre check-list et surtout

Faîtes-Vous plaisir  !!!

Comment bien utiliser son trépied

apprendre-la-photo-numerique

A quoi sert un trépied ?

Un trépied vous permet de stabiliser votre appareil PHOTO pour fermer votre diaphragme par exemple, et gagner ainsi en profondeur de champs, tout en réduisant les ISO pour améliorer la qualité de votre photo.

Il vous permet aussi de jouer sur la vitesse de l’obturateur, tant pour la pose longue que pour gagner en rapidité .

 

 

trepied photo solide

 

Comment bien utiliser son trépied.

 

Que vous veniez d’acheter votre  trépied ou que vous l’ utilisiez depuis un certain temps, il est essentiel de savoir comment l’utiliser correctement, sinon vos photos pourraient ne pas être aussi nettes qu’elles devraient.

 

1. Toujours vérifier le poids maximum supporté par le trépied.

 

La première chose à vérifier est que votre trépied peut supporter l’équipement que vous avez prévu d’utiliser dessus pour éviter la casse !!!

 

En effet, les jambes et la tête du trépied ont un poids maximum qu’elles peuvent  supporter ce qui explique aussi la différence de prix entre plusieurs trépieds…

 

Si votre équipement dépasse cette limite, vous pourriez subir de la casse ou vos photos pourraient présenter un flou de bougé.

 

Astuce: Si vous avez déjà votre trépied bien vérifier la charge utile sur la documentation de votre trépied ou sur le site du fabricant.

 

 

 

2. Vérifiez les pieds pour les pointes de caoutchouc

Les trépieds ont tendance à être conçus avec de petits caches en caoutchouc et, sur certains modèles, lorsque l’on enlève ces parties en caoutchouc on découvre des pointes conçues pour être utilisées dans l’herbe, ou la terre. Donc si vous shootez souvent à l’extérieur ce type de trépied pourra vous être fort utile.

 

 

 

3. Déplier les jambes du trépied dans le bon ordre

 

Toujours commencer par déplier les sections de votre trépied par le haut c’est à dire proche de la tête, donc les plus épaisses toujours en premier.

 

Et si possible évitez de déplier les sections les plus fines mais dans tous les cas :

4. Eviter de déplier la colonne centrale

 

Certes, le moyen le plus rapide et le plus tentant pour gagner quelques centimètres consiste simplement à faire coulisser la colonne centrale et à la verrouiller dans la position désirée, mais ceci ne doit être utilisé qu’une fois que toutes les segments de jambe ont été allongées, car vous perdez en stabilité !!!

 

5. Ne pas trop serrer les visses

Si vous n’avez pas encore acheté votre trépied, optez pour un avec des fermetures à simple fermoir, plutôt qu’à visses, ces « clips »  facilitent le dépliement d’une portion de jambe.

 

Pour les têtes vous devrez visser pour que le poids de votre APN soit bien supporté et ainsi éviter le bougé ou pire la casse !

Mais éviter de visser à fond !!! 

 

6. A quoi sert le petit crochet sous la colonne centrale ?

 

 

Beaucoup de trépieds ont un petit crochet au bout de la  colonne centrale, et cela vous permet d’accrocher un sac ou un poids quelconque pour toujours gagner en stabilité.

Ceci est particulièrement utile lorsque la météo n’est pas clémente, vent, pluie etc. ou encore lorsque vous shootez dans la circulation avec un fort trafic à proximité qui créé des vibrations.

 

 

7. Monter les téléobjectifs en utilisant le collier

 

Les téléobjectifs sont lourds voir très lourds !!! Heureusement la plupart sont vendus avec un collier de fixation.

C’est ce collier que l’on monte sur le trépied ce qui permet de répartir le poids entre votre APN et l’objectif.

 

 

 

 

7. Utiliser un déclencheur à distance

 

Une fois que vous avez bien stabilisé votre trépied il serait regrettable de le faire bouger d’une manière ou d’une autre pendant l’exposition.

Pour cette raison, vous devez déclencher l’exposition en utilisant un déclencheur de câble ou une télécommande sans fil, ou même avec le retardateur de votre appareil photo.

L’une de ces trois méthodes vous garantira que votre trépied et votre appareil photo restent en place au moment de la prise et vous évitera le flou de bougé.

 

 

Astuce :Si vous utilisez un reflex numérique, vous pouvez lui demander de lever ou basculer le mirroir pour éviter toutes vibrations.  Cette option est parfois marquée Mirror Up ou Mirror Lock.

 

 

 

 

 

8.STABILISATION D’IMAGE ON OU OFF ?

 

 

En règle générale, vous devez désactiver le système de stabilisation d’image de votre appareil photo et/ou de votre objectif lorsque vous utilisez un trépied.

 

 

 

Ces systèmes peuvent parfois détecter des vibrations lorsqu’ils sont montés sur un trépied, qu’ils vont tenter de corriger…

Cela peut à son tour créer une boucle sans fin de vibration et de correction,  qui va compromettre la netteté de votre photo.

 

 

 

PS: Aujourd’hui certains systèmes sont assez intelligents pour détecter quand ils sont utilisés avec un trépied et ils s’éteignent automatiquement – mais la plupart ne le font pas.

 

Améliorer vos PHOTOS en Noir et Blanc

Vous l’aurez constaté :

Le Noir et Blanc véhicule souvent plus d’ émotion…

 

 

Mais même si on  l’associe presque toujours au portrait, c’est à dire à un ou plusieurs personnages, n’oubliez pas qu’un paysage peut devenir sublime en noir et blanc, car vous allez apporter un nouveau regard !

 

Photo Art EIFFEL

photo d art

 

Le monochrome va ainsi changer l’ambiance de votre photo.

 

 

hermione

 

Par contre ne faites pas de Noir et Blanc

pour faire du noir et blanc !!!

 

 

Je sais que de nombreux filtres sur Facebook ou sur d’autres logiciels vont vous permettre de convertir instantanément vos images  en Noir & Blanc mais en vérité le Monochrome nécessite un développement qui lui est propre, ( Contraste, saturation, luminosité, traitement des rouges etc.), il doit représenter une volonté artistique du photographe.

 

C’est pourquoi pour obtenir un contrôle total et artistique sur votre photo en noir et blanc, vous devez toujours shooter en RAW et en couleurs !!!

 

 

N’utilisez jamais la fonction MONO de votre APN car son logiciel va compresser votre plage de couleurs à 256 et ainsi réduire considérablement votre marge de manœuvre au développement.

 

Le style ‘Monochrome‘ de votre APN sert en fait à vous donner un aperçu en noir et blanc, que vous allez visualiser sur l’écran arrière de votre reflex; il permet uniquement de contrôler le contraste et la composition de votre image…

 

 

Pas encore convaincu par le Noir & Blanc ?

 

 

 

Testez plusieurs de vos photos en les convertissant rapidement en Noir et Blanc sur votre ordinateur, vous allez ainsi développer votre sensibilité au Monochrome, et découvrir tout un nouveau Monde, et une nouvelle façon de vous exprimer.

 

 

En savoir plus…

 

Annecy lac

Comment corriger le Front/Back Focus

front back focus

Vos photos sont floues ?

 

 

 

Plusieurs problèmes peuvent être responsables comme une vitesse d’obturation trop basse, un flou de bougé, ou encore un collimateur sélectionné non adapté , mais avez-vous pensé qu’il pouvait aussi s’agir d’un problème matériel?

 

 

Et oui vous avez dépensé une petite fortune en investissant dans un super reflex  et autant dans des objectifs dont on vous avait pourtant vanté les qualités d’optique exceptionnelles,  et voilà il faut se rendre à l’évidence,  vos photos sont floues !!!

 

Et Vous qui adorez jouer sur la profondeur de champs et utiliser de grandes ouvertures !

 

 

Mais j’suis nul ou quoi ?

 

 

Pas de panique, réglez d’abord les micro ajustements* de votre APN avant de vous fustiger en place publique ou pire de reléguer votre matos au placard !!!

 

Car aussi incroyable que cela puisse paraître, il arrive malheureusement que le couple Reflex/Objectif ne fasse pas correctement la Mise au point, c’est à dire à l’endroit exact où vous l’aviez souhaitée…Badaboum !

 

 

Heureusement les constructeurs ont pensé à ce défaut et nous permettent de le corriger facilement.

 

 

* Chaque constructeur a d’ailleurs son nom pour cette opération  :

 

  • Pour Canon et Sony, on parle de micro-ajustement de l’AF,
  • chez Nikon, c’est le réglage précis de l’AF
  • chez Pentax, c’est l’ajustement AF précis

 

Bref, généralement tous les Reflex moyen et Haut de gamme proposent cette option,

il suffit de vérifier dans votre Menu.

 

 

Comment  fait-on ?

 

Allez  un p’tit tuto rapide…

 

front back focus

 

Front/Back Focus Késako ?

 

Lorsque vous faites votre Mise au point sur un sujet, il peut arriver que votre « APN/Objectif » la ‘décale’ légèrement devant votre sujet, c’est le FRONT FOCUS ou juste derrière lui, c’est le BACK FOCUS.

 

Comment le vérifier?

 

Astuce :

Si vous ne disposez pas de mire, vous pouvez utiliser une feuille imprimée que vous placerez sur un plan incliné à 45°. Il suffit ensuite de régler votre boitier en ‘Priorité Ouverture’, et d’utiliser une grande ouverture, puis vous ferez la mise au point sur une ligne au milieu de la page.

En comparant votre photo avec votre feuille imprimée vous verrez si la ligne choisie est bien nette ou si c’est plutôt celle au-dessus ou celle au-dessous…

 

– Avec une mire :

 

 

Mire front/back focus

 

Toujours placer votre mire sur un support parfaitement droit.

 

Placer votre Reflex sur le même plan que la mire et fixer-le sur un trépied pour éviter les flous de bougé, 

à une distance de 30 fois la focale utilisée.

Par exemple, si vous vérifier un 50mm, il faudra donc respecter une distance de 1,5 mètres.

 

 

front back focus

 

Régler votre boitier en ‘Priorité Ouverture’, et utilisez une grande ouverture. ( Le plus petit chiffre f/1.8 par ex.)

 

Le collimateur central doit être sélectionné ( Mesure Spot), et n’oubliez pas de désactiver tout système de stabilisation sur votre boitier et sur l’objectif,

 

 

Puis faite la mise au point sur le carré central.

 

 

mire focus

 

Et déclenchez.

 

Prenez plusieurs photos pour pouvoir les analyser et être bien sûr.

 

 

ANALYSE DU RÉSULTAT

 

 

mire

 

Vérifiez sur la réglette de votre photo que le 0 est bien net, comme ci-dessus et qu’il se trouve à peu près au milieu de la zone de netteté.

 

(Si on veut être très précis, le 0 doit délimiter une zone de netteté avant qui couvre le premier tiers et une zone de netteté arrière qui remplit les 2/3 restants.)

Si la netteté ou la zone de netteté est plutôt devant le 0 vous avez un Front Focus et si c’est plutôt derrière le 0 c’est un back Focus.

 

 

Comment corriger le Front/Back Focus  sur votre appareil Photo ?

 

 

Une fois que vous avez défini et analysé le problème de Front Focus ou Back Focus, sélectionner les micro- ajustements ou le réglage précis de l’AF dans le Menu de votre DSLR.

 

 

micro ajustement

 

 

reglage AF

Puis à tâtons modifier les valeurs de la réglette.

Par exemple pour un Front Focus, utiliser  une valeur positive,

Et pour un Back Focus, une valeur négative de correction.

 

 

micro ajustement

Dans notre exemple  sur le 5D Mark III, on peut  corriger le zoom côté grand angle, réglette W, et/ou le télé réglette T.

 

Bien évidemment vous devrez recommencer  cette opération pour chacun de vos objectifs et sur chaque boitier…

 

 

Pour commander une mire papier :

 

 

Mire front/back focus

 

Comment augmenter vos chances de déclencher au bon moment ?

Le bon moment tout est là !!!

 

 

Pour la photographie animalière ou sportive, on est souvent pris dans le feu de l’action et le mode rafale et priorité à la vitesse sont les deux principaux réglages usités.

 

cycliste photo

 

Mais connaissez-vous le Pré Focus ?

 

Le Pré Focus ou la pré mise au point est une astuce qui va vous permettre de gagner encore du temps pour déclencher au bon moment.

 

Si vous êtes en mesure de prédire l’emplacement où passera votre sujet en mouvement, effectuez une pré-mise au point de votre objectif en appuyant sur le déclencheur à mi-course  en visant cette zone; cela va accélérer le temps nécessaire à votre système de mise au point automatique pour se verrouiller sur votre sujet lorsqu’il arrivera, et ainsi vous augmenterez vos chances de le saisir au bon moment !

astuce photo focus

Utiliser un flash pour le portrait même en EXTERIEUR

apprendre photo portrait

Pour adoucir vos contrastes et rehausser vos couleurs vous devez toujours utiliser un flash en appoint même en extérieur.

ASTUCE: Si vous n’arrivez pas à équilibrer correctement vos 2 sources d’éclairage ( Flash + Lumière naturelle), coupez le flash pour faire vos réglages d’exposition avec une balance des blancs en « JOUR ». Passez en Mode « Manuel », et utilisez votre flash pour « déboucher » les ombres; ainsi votre photo sera correctement exposée dans sa totalité.

Pourquoi préférer le viseur à l’écran ?

correcteur dioptrique

Dans la majorité des cas, préférez votre viseur à votre écran lorsque vous shootez.

 

Pourquoi?

 

 

Tout d’abord en cas de forte luminosité votre écran est quasiment inutilisable !!! Mais çà vous l’aviez déjà certainement remarqué. Mais même si la lumière n’est pas aussi intense, les rayons de lumière parasitent votre vision et vous empêchent de juger de la qualité de votre image…De plus n’oubliez pas que comme les écrans télé,  en vieillissant les écrans LCD se détériorent et les contrastes sont ainsi faussés.

 

 

Et surtout ces écrans sont de gros consommateurs d’énergie. Donc si vous avez prévu de faire un maximum de photos et que vous ne souhaitez pas changer de batterie en plein milieu d’un reportage, premier Réflex :

 

 

Pensez à utiliser votre viseur !!!

 

 

 

 

Astuce: Le réglage de correction dioptrique.

La petite molette qu’on ne voit pas…

 

 

Dans le viseur, l’image vous semble floue ?

C’est normal si vous êtes astigmate ou hypermétrope ou si vous devez corriger votre vision.

Et bien sachez que les constructeurs ont déjà répondu à ce problème.

Tous les reflex, hybrides ou compacts récents sont équipés d’une petite molette située près du viseur de notre APN, et graduée du + au – qui va vous permettre d’obtenir une netteté dans votre viseur. ( Vous la retrouvez aussi dans votre menu sous forme de réglette)

 

Comment faire?

 

Il vous suffit de tourner délicatement cette molette jusqu’à obtenir la netteté qui vous convient.

Vous pouvez aussi prendre un fond lumineux, un mur blanc par exemple et tourner la molette jusqu’à ce que les collimateurs apparaissent bien nets dans votre viseur…

 

correcteur dioptrique

 

Bien évidemment votre photo ne sera absolument pas impactée par ce réglage qui ne concerne que votre vision

et non la Mise au point.